MAISON DE LA RUE FRADET

LECTURE : 5MIN

MAISON DE LA RUE FRADET

 

Quand Beaulieu Revêtement se lance dans un projet, on y met toute notre âme!

Voici un des plus beaux exemples de ce que nous souhaitons accomplir en matière d’engagement, de partenariat, d’innovation et de réussite pour chaque client et chaque construction.

On vous parle ici de toutes les étapes de préparation qui mènent à l’innovation ainsi que de la grande collaboration nécessaire lorsque les imprévus surviennent.

 

Un projet enthousiasmant

Depuis quelque temps déjà, Beaulieu Revêtement a fermé sa division qui s’occupait des services aux particuliers pour se concentrer à temps plein sur des projets commerciaux et résidentiels d’envergure en travaillant directement avec les entrepreneurs généraux, les développeurs immobiliers et les architectes.

Or, de temps à autre, un projet présente tellement d’occasions d’innovation, d’apprentissage et de créativité que nous ne pouvons passer à côté.

C’est ce qui est arrivé lorsque nous avons reçu l’appel d’offres pour cette résidence! Les plans, conçus par Nicolas Bilodeau, à la firme Bilodeau Baril Leeming Architectes, rassemblent les meilleures pratiques de l’industrie et permettront de créer une maison à la fine pointe de la technologie des fondations jusqu’au revêtement extérieur.

C’est d’ailleurs un des éléments qui nous inspirent le plus, pratiquement toutes les techniques et les matériaux sont nouveaux, exotiques ou rares! Quoi de plus stimulant pour toute une équipe que de participer à la création de quelque chose d’unique?

Préparation, découvertes et rencontres

Pour commencer, on établit les défis inhérents à une telle construction. Bien entendu, on y pense seuls, mais on se coordonne également avec Drumco, l’entrepreneur général sur le projet et un de nos partenaires de longue date.

Ensuite, on se prépare! Quels outils ou machineries seront nécessaires pour relever les défis? Sommes-nous formés pour manipuler et installer ces nouveaux produits?

À la dernière question, la réponse est évidente pour nous : bien sûr! Toute notre équipe est formée avec soins, nous permettant ainsi de toujours être prêts à nous spécialiser, ou à apprendre à travailler avec un nouveau système. Ce qui nous mène directement à notre première rencontre avec Bildtec, une superbe entreprise novatrice située à Toronto, en Ontario.

Lors de la conception du projet, notre client est rapidement tombé en amour avec un revêtement extérieur qui consiste en une forme de carrelage de tuiles de porcelaine conçues en Espagne. Bildtec, fondée par des professionnels de la construction cumulant plusieurs dizaines d’années d’expérience sur le terrain, est spécialisée dans ce type de revêtement et a perfectionné son installation sur plusieurs gratte-ciels de Toronto et des environs.

C’est lors de notre première rencontre avec eux, en 2018, que nous avons découvert que l’installation, bien que relativement simple à effectuer, demande un très grand niveau de précision. Pour s’assurer de sa rectitude, mais aussi de son efficacité à long terme, le système de rail qui sert de fondation au revêtement et qui sera donc vissé aux parois de l’édifice doit être installé avec une précision de plus ou moins deux millimètres

C’est la clé de la réussite de ce système, puisque les tuiles y sont ensuite « déposées » et viennent en quelque sorte « flotter » devant les murs, offrant ainsi une excellente protection contre les intempéries, un système de ruissellement hors pair et un esthétisme visuel inégalé.

Revêtement en porcelaire de face

Main d’œuvre et matériel spécialisé

Forts de nos  expériences passées et comprenant l’importance de la minutie inhérente à notre travail avec cette nouvelle technologie, nous avons choisi d’assigner une toute petite équipe sur ce projet.

Ainsi, les installateurs seraient en mesure de réellement créer des liens et de devenir hautement performants, tout en développant les qualités requises pour ce travail de précision. Comme le dit si bien Jean-Sébastien Beaulieu, notre chef d’équipe sur le terrain, « le défi [sur cette construction], ce n’est pas le temps, mais le résultat! »

L’autre grand point à considérer avec les produits inusités, c’est le besoin d’utiliser des outils ou de la machinerie tout aussi exceptionnelle. Au final, la porcelaine ne nécessite qu’une seule machine « différente » des autres, mais c’en est une notoire!

outils spécialisé de coupe

 

Pour obtenir les magnifiques détails prévus dans les plans, pour réellement unifier la transition entre les colonnes, les soffites et les retours de fenêtre (entre autres), parfois, ça prend des courbes. Or, les formes arrondies et la porcelaine ne font pas très bon ménage.

Pour pallier cette difficulté, nous avons pu nous procurer une table de coupe conçue spécifiquement pour les courbes et, encore une fois, c’est grâce à la force de la collaboration que nous y avons eu accès. En effet, le concept a été élaboré en Bulgarie. La table a été perfectionnée en Italie (c’est donc officiellement un produit italien) et la construction physique de notre machinerie a eu lieu à Stanstead… Vive la coopération internationale!

Démonstration machine

Surprise!

Aussi cliché que ça puisse paraître, la météo est (et sera probablement toujours) un des plus grands défis à relever au Québec. Malgré toute notre expérience et toute notre préparation, on s’est quand même fait prendre… par le verglas. Ce que notre équipe a constaté en l’occurrence, c’est que lorsque l’eau glacée s’infiltre derrière la porcelaine, elle la fait craquer. Autre découverte : ni l’équipe de Toronto ni les fabricants en Espagne n’avaient été confrontés à cette situation auparavant.

Au bout de quelques rencontres, évaluations et vérifications, nous en sommes arrivés au consensus suivant : on allait devoir recommencer le pan de mur concerné et coller les tuiles directement aux murs, sans utiliser le système de rail. C’est une fois la deuxième livraison arrivée et les travaux repris, qu’on a découvert le deuxième défi imprévu de cette installation : les nouvelles tuiles n’étaient pas droites…

Comme mentionné plus tôt, pour obtenir le visuel « parfait » emblématique des tuiles de porcelaine, nous devons l’installer avec une précision extrême de plus ou moins deux millimètres. Et cette perfection, c’est ce qui a séduit le client au départ. Elle est donc essentielle!

Cette fois, on a vraiment dû se consulter et réfléchir en équipe pour trouver la solution. En effet, Jean-Sébastien a uni ses forces avec des représentants qui se sont déplacés de l’Espagne et de Toronto, afin de réunir tout l’écosystème entourant le produit. Ensemble, ils ont redoublé d’efforts pour élever cette construction, et toutes celles qui lui succèderont, vers de nouveaux sommets.

Depuis, l’installation va bon train et nous sommes toujours plus impatients de dévoiler le résultat final!

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.